Le processus de peer review rendu public

Depuis 2 ans, l’EMBO journal (publié par l’European Molecular Biology Organization) propose l’accès, pour chacun des articles publiés, aux courriers échangés entre les reviewers et les auteurs, rendant ainsi transparent le processus de peer review. Cette transparence est étendue depuis décembre 2010 à 3 autres titres:  EMBO reports, Molecular systems et EMBO molecular medicine.

L’éditeur, Bernd Pulverer, signe un article dans Nature qui fait le point sur l’expérience avec l’EMBO journal (Transparency showcases strength of peer review, Nature, vol 468, 4 november 2010, pp. 29-31) : cette politique de transparence n’a pas influé sur le nombre de soumissions d’articles qui reste  constant, ni sur  la qualité des rapports des référents ou les réponses des auteurs. Environ 1/10ème des lecteurs d’un article accède à ces  informations supplémentaires.

Il souligne le côté pédagogique pour les jeunes chercheurs. Tout un chacun peut d’ailleurs se faire une idée (par exemple : http://www.nature.com/emboj/journal/vaop/ncurrent/extref/emboj2010315s2.pdf) même si on ne comprend rien (!). Il signe aussi un édito sur ce sujet dans un des derniers numéros du journal intitulé une boîte noire transparente.

J’ai trouvé intéressant aussi la démarche qui consiste à analyser dans quelles revues les manuscrits rejetés par l’EMBO journal en 2007 étaient éventuellement publiés, et apprécié surtout que les résultats soient disponibles : http://www.nature.com/emboj/about/emboj_rejects_2007.html


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.