Résultats de l'enquête de la Commission Européenne sur l’information scientifique à l’ère numérique

Date 10 février 2012

De juillet à septembre 2011, La Commission Européenne a réalisé une enquête en ligne portant sur l’accès à l’information scientifique à l’ère électronique : accès aux publications scientifiques, aux données de la recherche, et préservation de l’information.

Les résultats de cette enquête sont publiés dans un rapport disponible ici, et s’appuient sur 1140 réponses émanant de 42 pays (129 réponses pour la France). A 37,6%, ce sont des chercheurs qui ont répondu. Viennent ensuite, dans les catégories proposées, des citoyens (27,5%), des membres d’instituts de recherche ou d’université (8,4%), de bibliothèques (7,3%), des éditeurs (6,4%), des membres d’organisations internationales (4,3%), d’organismes finançant la recherche (1%) et enfin des membres de gouvernements de niveau national, régional ou local (0,8%).
Une très  large majorité s’accorde sur le fait que les coûts élevés des abonnements aux revues et les budgets limités des bibliothèques constituent un frein à l’accès à l’IST. Une combinaison d’auto-archivage et de publication en libre accès représente la voie privilégiée que les politiques de recherche devraient encourager.
Les chiffres des réponses sont imposants concernant les obstacles pour l’accès aux données de la recherche : 86% des réponses pointent le manque de moyen pour développer et maintenir les infrastructures nécessaires, 80% le manque de crédits alloués aux chercheurs pour les mettre à disposition, et 79% l’insuffisance de politiques/stratégies au niveau national comme régional.
L’ incertitude quant à savoir qui est responsable de la préservation de l’IST amène 80% des réponses, suivie à 78% par la qualité et l’ interopérabilité des archives.
Il y a un très large consensus (90% de réponses) sur le principe que les publications et les données  issues de recherches financées sur fonds publics devraient être en libre accès. On peut relever aussi une forte attente pour une politique – et des moyens - au niveau européen sur ces questions.
Enfin, en filigrane, je n’ai pu m’empêcher de relever les réponses parfois en décalage des éditeurs (6,4% des répondants) : par exemple, la majorité des répondants de cette catégorie ne pensent pas qu’il y a de problème pour l’accès aux publications scientifiques et que le principal obstacle  est  …  le budget limité des bibliothèques.


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utilisez ces balises :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <embed style="" type="" id="" height="" width="" src="" object="" allowfullscreen="" allowscriptaccess="" cachebusting="" bgcolor="" quality="" flashvars=""> <iframe width="" height="" frameborder="" scrolling="" marginheight="" marginwidth="" src=""> <object style="" height="" width="" param="" embed=""> <param name="" value="">


Carnets de recherche