My publication is rich

L. Breure et al., Rich internet publications : « show what you tell », Journal of digital information, 2011, vol 12(1)

Les auteurs proposent une réflexion sur l’évolution de l’article scientifique qui se trouve bousculé par les potentialités des applications web : le texte est enrichi de matériels supplémentaires (accès aux données, interactivité, visualisation). Ces enrichissements vont au-delà d’une simple illustration et mettent l’accent sur l’utilisation d’outils multimédia et des techniques comme le moyen principal de l’analyse et la présentation.

L’expression  rich internet publications – calquée sur rich internet applications – est utilisée par les auteurs pour qualifier ce nouveau type de production scientifique ; ils en proposent quelques caractéristiques classées selon le schéma ci-dessous :

Les auteurs relèvent que  “dans le  type I, la structure linéaire du texte reste dominante tandis que le  type II se rapproche d’une application web” (effectivement on s’éloigne bien de l’article).

Parmi les nombreuses questions qui se posent,  j’ai relevé celles-ci  :

  • l’écriture de ce genre de publications : les scientifiques auront besoin d’être formé à “l’écriture visuelle” et aux outils qui le permettent,
  • l’impact sur la lecture : le comportement du lecteur est inévitablement modifié,
  • la préservation : elle se complexifie avec  l’hétérogénéite des parties qui composent la publi.

Le risque est aussi la “privatisation” des données de la recherche au profit des éditeurs qui auront les moyens de mettre en oeuvre l’archivage.

A noter que la plupart des exemples sont issus des SHS (géographie, archéologie, histoire …)  : c’est plutôt intéressant (et surtout ça change).


Une réflexion au sujet de « My publication is rich »

  1. merci pour ce signalement et plus largement pour vos billets qui m’intéressent très souvent et dont j’archive certains pour réutilisation dans ma formation donnée à l’Ecole doctorale de Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *